Hygiène mentale et autodéfense intellectuelle

Le prisme de lecture que nous utilisons façonne nos connaissances, nos croyances, nos certitudes et donc notre vision du monde. Celle-ci dépend essentiellement de  notre éducation, notre culture et notre religion (si nous en avons une). Mais alors comment déceler le « vrai » ou du moins le « vraisemblable », des croyances. Avant toutes choses, il est important et même primordial de choisir avec « soin la méthode avec laquelle nous nous mettons des trucs dans le crâne ».

La méthode hypothético-déductive qu’on appelle plus simplement la « méthode scientifique » est celle qui jusqu’à présent est la plus fiable et la plus aboutie. Elle permet en effet de s’affranchir des nombreux biais cognitifs et des « défauts » de notre cerveau que l’Évolution a élaboré petit à petit pour permettre au genre homo de survivre dans la savane et non pour penser rationnellement !

Cette démarche va ainsi nous permettre d’éclairer le chemin sur lequel nous nous trouvons et  de faire des choix en connaissance de cause. Nous pouvons en effet tomber dans de nombreux travers et idéologies contre-productifs. Dans notre cas c’est principalement la question du modèle agricole qui nous intéresse. Bio-biodynamie, OGM, chimie, traction animale, exploitation animale, mécanisation, scientisme sont autant de sujets pouvant conduire à des idéologies.


Puis les épisodes de la chaîne « Hygiène mentale » à qui j’ai emprunté le titre de cet article. C’est plus complet et très poussé, en regardant les 28 épisodes de cette série vous serez armés lourdement pour faire tourner à plein régime votre esprit critique.