L’escargot tranquille, les nouvelles d’hivers : Le fournil et la serre – les contreparties – la presse – le blog

Bonjour à tous,

cela fait fort longtemps que nous ne vous avions pas donné de nouvelles. Non pas par flemme, ni par manque de motivation mais simplement parce que ces derniers mois ont été bien remplis. Notre second petit escargot a pointé le bout de son nez le 14 octobre lors d’un bel accouchement naturel. La maman et le bébé vont très bien.

Le fournil
Cela fait maintenant 3 semaines que nous avons commencé les fournées de pains et les galettes au fournil de l’escargot tranquille tous les jeudis . Celui-ci est, après quelques déboires, maintenant opérationnel. Il est constitué de murs en terre-paille enduits de torchis, le four à bois est lui aussi habillé de torchis. Le parisien (le meuble dans lequel lèvent les pains) est entièrement auto-construit, de même que le pétrin créé à partir d’un tonneau . Pour les locaux, si vous souhaitez découvrir nos pains, vous trouverez le flyer de présentation en pièce jointe.

La serre
Elle est maintenant bâchée, ancrée et opérationnelle. Il ne reste « plus qu’à » finir les pignons en y intégrant des portes. L’étape d’après va consister à construire une « serre de semis bioclimatique » sous cette serre afin d’y tenter de préparer des semis précoces dès janvier. Nous allons aussi avoir de nombreuses buttes à mettre en place.

Les contre-parties
Nous avons aussi tranquillement commencé à préparer les contreparties pour tous les contributeurs du crowd-funding de ce début d’année.
Néanmoins plusieurs d’entre-vous avez émis le souhait de ne pas les recevoir afin de faire économiser des frais postaux à l’association. D’autres n’avaient pas laissés leurs adresses postales et nous avons décelé aussi plusieurs erreurs dans les adresses d’autres contributeurs.
DONC, pour être sûr de notre coup, nous demandons à ceux qui souhaitent bien recevoir leurs contributions de nous communiquer clairement leur adresse postale et leur Nom.
Nous enverrons les contre-parties dans les prochaines semaines. Merci d’avance pour votre compréhension.

Les médias
Le Haut Anjou qui était venu nous rendre visite pendant la campagne de crowd-funding est repassé voir où en était l’escargot tranquille… Un vrai feuilleton .
Merci encore à Andrey pour ce bel article. Vous le trouverez en pièce jointe.

Et enfin le blog,
comme nous vous en avions parlé, nous souhaitions déménager le blog car EklaBlog (le fournisseur actuel) nous a fait un sale coup en imposant d’horribles publicités bien qu’ils s’étaient engagés à ne jamais le faire.
La nouvelle adresse du blog est donc http ://www.lescargot-tranquille.fr et l’ancienne http ://www.lescargot-tranquille.com redirigera très prochainement là aussi. Pour le moment, seule la migration a été effectuée (quel boulot ! ! !) mais durant l’hiver, plusieurs articles en cours de rédaction seront publiés.

Voilà pour les petites nouvelles de fin d’année. Nous allons continuer d’avancer durant la saison et vous donnerons bientôt d’autres nouvelles. Le printemps va enfin pouvoir être consacré aux premiers travaux expérimentaux en cultures.

Merci à tous pour votre soutiens et belle semaine.

01-le-fournil-01 02-le-founil-02 03-linterieur-du-fournil 04-une-bilig-le-petrin-et-le-parisien-auto-construit 05-le-four-a-bois 06-le-parisien 07-le-foyer-du-four-a-bois 08-sortie-du-pain-tout-chaud 09-la-serre 10-un-souci-resistant-au-gel 11-framboisier-dune-butte-fruitiere 12-petit-escargot article-haut-anjou-octobre-2016 flyer-fournil-verso flyer-fournil-recto

 

Gwendal, Anaïs et les p’tits escargots
Ce contenu a été publié dans Des nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à L’escargot tranquille, les nouvelles d’hivers : Le fournil et la serre – les contreparties – la presse – le blog

  1. Emeline et Mickaël Huet dit :

    Bonjour,

    Super votre site et votre démarche.

    Est-ce possible de visiter votre ferme et de venir échanger avec vous?

    Nous sommes une famille de 5 personnes et nous habitons à Bréal sous Vitré (35). Nous avons également un projet de micro ferme végétale et nous hésitons à faire le grand saut.

    Merci d’avance.

    Mickael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *