L’effondrement ou « comment construire le déclin ? »

Cet article va aborder l’un des aspects les plus difficiles (et pourtant primordial) à appréhender de la démarche de l’escargot tranquille. Au premier abord vous allez peut-être le trouver anxiogène voire farfelu, certains n’y prêteront même aucun crédit, pourtant il ne faut y voir ni catastrophisme, ni vision apocalyptique pas plus qu’un fatalisme sans avenir possible . Au contraire, vous découvrirez que même dans le pire des scénarios, rien n’est jamais tout noir.

Au préalable, il peut être intéressant de consulter l’article du blog qui traite de l’énergie. Il est en effet important de bien comprendre ce qu’est l’énergie et à quel point notre civilisation en est complètement dépendante.

Tout d’abord, appuyons-nous sur les travaux exceptionnels de l’association ADRASTIA pour vous présenter ce sujet.

« Adrastia vient du grec ancien Adrasteia :  » auquel on ne peut échapper « . Le Comité Adrastia a pour objectif d’anticiper et préparer le déclin de la civilisation thermo-industrielle de façon honnête, responsable et digne. »

Il s’agit d’une conférence (divisée en 5 parties) de Vincent Mignerot, complète, synthétique et accessible qui résume parfaitement la problématique !

  1 – l’énergie, c’est tout

 

2 – Les limites du développement : manque d’énergie, fin des ressources

3 – Les limites du développement : perturbations climatiques majeures

4 – Pourquoi ne parvenons-nous pas à modifier le cours de notre évolution ?

 

5 – Adrastia, son éthique, son programme

« Adrastia n’envisage pas un déclin humain par crainte irrationnelle ou selon des argumentaires infondés. Tous les « facteurs limitants » évoqués sont vérifiables, les indices les plus accessibles éprouvant leur réalité sont d’ailleurs aisément accessibles : coût du pétrole et du gaz, augmentation de la quantité et de la gravité des conflits dans les pays où ils se situent (ou par lesquels ils transitent), taux de chômage, pouvoir d’achat, accessibilité aux soins, notamment pour les plus démunis, fracture sociale, stagnation globale des économies et déclin déjà entamé pour certaines. »

Pour compléter cette conférence déjà très complète, je vous propose 2 interventions complémentaires de Vincent Mignerot
– un podcast de l’émission « Sismique » :

Si vous souhaitez compléter cette première approche, je vous conseille de fouiller le fond documentaire du site d’Adrastia. Je voudrais vous proposer quelques-uns des articles emblématiques mais je n’arrive pas à choisir alors bonne lecture !

Ce contenu a été publié dans Non classé, Théories. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *