Etude géobiologique

De multiples facteurs peuvent influencer l’environnement dans lequel nous vivons, et je ne parle pas ici de La Poste, que les choses soient claires (ohohoh). Les plus significatifs mais la liste n’est pas exhaustive sont les sources et les courants d’eau, les failles géologiques, le réseau Hartmann, l’électromagnétisme et bien d’autres. Les géobiologues sont des personnes qui ont travaillé à développer leur sensibilité pour ressentir les effets de tous ces éléments perturbants. Nous avons donc fait appel à l’un d’eux afin de positionner la yourte le plus judicieusement.

Hervé Laurent, a réalisé pour nous une étude géobiologique complète dont voici les principaux résultats (je ne publie pas ici les relevés topographiques) :

Hervé-Laurent-en-pleins-relevés-topographiquesRayonnements d’origine tellurique
Les rayonnements d’origine tellurique ont été mis en évidence par détection sensible, à l’aide de pendule et de baguettes parallèles ; cette détection, basée sur la sensibilité naturelle de l’homme, est une prestation intellectuelle ne pouvant engager la  responsabilité de son auteur. Les rayonnements recherchés peuvent avoir pour origine une circulation d’eau souterraine, une faille géologique, une cavité, un réseau tellurique…

  • Une circulation d’eau souterraine induit un courant électrique à la surface du sol, qui se traduit par une modification du champ magnétique terrestre et une augmentation du rayonnement gamma
  • Un réseau tellurique (réseau Hartmann, Curry, Peyré…) véhicule et amplifie les
    informations telluriques
  • Rayonnement tellurique = fatigue, insomnie, stress, crampe, douleurs articulaires
  • rayonnement tellurique = réaction des glandes endocrines (qui fabriquent des
    hormones). Thyroïde et surrénales augmentent leur activité, thymus et glandes
    génitales diminuent leur activité
  • Exposition prolongée à un rayonnement tellurique = maladie : asthme, eczéma, angine, bronchite, otite, sinusite, énurésie, cancer

Au jour de l’étude, il a été détecté principalement 2 sources de rayonnement tellurique dans le périmètre destiné à accueillir la yourte (parcelle 239) et le bâtiment d’exploitation (parcelle 194) : rayonnements tellurique, nocivité moyenne à forte
Sur les photos figurent les emplacements particuliers idéals de 2 dispositifs projetés, testés sur le site par évaluation de la modification du biochamp : une circulation énergétique nécessaire entre les 2 parcelles séparées par une haie épaisse et un fossé, et l’emplacement de la cheminée du fournil qui transformera l’excès d’énergie tellurique.
Il est recommandé d’installer les espaces de vie et de repos à l’écart des zones
de rayonnement d’origine tellurique brute.

les-2-failles-telluriques-a-eviterPrise de terre
Conformément à la norme NFC 15-100, la valeur de la prise de terre doit être
inférieure à 100 ohms pour un disjoncteur différentiel de 500 milliampères.
une bonne prise de terre élimine les dangers d’électrocution mais aussi
« l’ambiance électrique » responsable des migraines, du stress… en
éliminant correctement le champ des appareils reliés à la terre.
       

Recommandations :

  • pour éliminer le champ électrique, la mise à la terre est indispensable.
  • pour une question de sécurité, la norme exige que les équipements
    (réfrigérateur, lave-vaisselle, lave-linge)… soient raccordés à la terre.
  • ne pas installer la prise de terre sur les zones de rayonnement tellurique détectées
  • raccorder la structure de la yourte à la terre : le bois est isolant mais conduit les champs électriques. Nous avons vu sur site qu’à l’abri d’un petit chêne le champs électrique devient négligeable, la yourte devra offrir la même protection en captant le champ pour le renvoyer à la terre 

 

Rayonnements électromagnétiques 50 Hertz
Les recommandations des géobiologues sur les valeurs à ne pas dépasser dans
l’habitat sont :

  • Champ électrique : 5 V/m pour les zones de repos (10 V/m toléré pour les
    autres pièces)
  • Champ magnétique : 0.5 milliGauss pour les zones de repos (2 mG toléré
    pour les autres pièces)
  • rayonnement électromagnétique = diminution de sécrétion de la mélatonine, hormone qui intervient dans le mécanisme des horloges biologiques, fatigue, insomnie, stress, migraine…
  • rayonnement électromagnétique = affaiblissement des défenses immunitaires, fausse couche, sclérose, leucémie, cancer…

La source actuelle de champ électromagnétique est la ligne 20 kVA qui traverse
la parcelle 239. Au jour de l’étude, mesures à 12h un samedi, sous la ligne HTA
25 V/M et 0.6 mG, 20 V/M et 0.2 mG devant la future yourte, 3 V/M et 0.1 mG à
l’arrière côté haie.

Ce contenu a été publié dans Habitat. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *