Des nouvelles (enfin) de novembre 2017

Bonjour à tous,
enfin on vous apporte quelques nouvelles de l’escargot tranquille. Nous espérions vous en donner au moins une par saison ; cette année c’est raté, cela fait même presque un an qu’on ne vous a rien envoyé. Difficile de s’astreindre à s’asseoir devant l’ordinateur après des journées bien remplies et (trop) fréquemment des nuits bien courtes. Notre petit dernier a 1 an et nous en fait voir
Enfin mieux vaut tard que jamais, voici quelques mots et photos qui vous permettront de voir où nous en sommes.
Ce mois-ci, le fournil fête son premier anniversaire. C’est en novembre 2016 qu’avait eu lieu la première fournée de pains et galettes. C’est maintenant un rendez-vous hebdomadaire pour une vingtaine de familles du village. Nous produisons environ 25 kg de pains et galettes et même de pains briochés depuis quelques semaines. Le four n’est pas plein et peut encore accueillir de nouvelles familles alors n’hésitez pas à en parler autour de vous.
Un petit reportage photo a été réalisé par un ami et permet ainsi de s’immerger au cœur d’une fournée de pain, vous pouvez le découvrir sur le blog :
http ://www.lescargot-tranquille.fr/une-fournee-au-fournil-de-lescargot-tranquille/
Le bâtiment a lui aussi continué d’évoluer, puisqu’il est maintenant entouré d’un débord de toit large qui remplit plusieurs fonctions : protéger les torchis extérieurs du fournil de la pluie, augmenter la surface de récupération d’eau de pluie afin de remplir plus vite la mare et augmenter aussi la surface « hors-d’eau » afin de protéger matériaux et matériel. Le bardage de l’atelier est terminé lui aussi et c’est du 100 % récup’ garanti et l’aménagement intérieur de l’atelier continue petit à petit.
Nous avons organisé en juillet, un événement au fournil, le soir d’une fournée de pain : « Ramène ta tarte » où chaque famille était invitée à apporter une tarte (sucrée ou salée) afin de la cuire dans le four à pain et de la déguster tous ensemble. Ce fut une belle soirée que nous espérons réitérer au moins une, voire 2 fois par an.
A la fin de l’hiver, nous avons planté une haie d’osier tressé autour de la mare, guidés par Emmanuelle Chappey (vannière Mayennaise) et ses élèves. Plusieurs fonctions là aussi : empêcher les enfants de s’approcher de la mare, favoriser toujours plus la biodiversité, produire de la biomasse et produire de l’osier pour une future valorisation sous forme de paniers et autres accessoires en osier tressé.
Au jardin, de nombreuses expériences ont été réalisées qui nous permettent d’affiner notre approche du jardinage sans intrants extérieurs et ainsi petit à petit de mettre en place une méthode la plus simple et efficace possible : différents essais d’associations, d’écartements, de semis directs, de tailles…Le temps a manqué évidemment pour réaliser tout ce que nous souhaitions, notamment sur les cultures de pleins champs. Le rythme de la nature nous impose l’humilité car hélas il faut attendre 1 an entre chaque expérience. A partir de l’année prochaine, nous commencerons à publier sur le blog les premiers résultats de nos expériences. A noter cette année une très belle réussite de la culture de pomme de terre sous couvert sans travail de sol avec 140kg de pomme de terre sur 40m2, soit un rendement d’environ 35T/ha honorable.
Au mois de juin, nous avons aussi accueillie pendant 1 mois, Perrine stagiaire en première année d’IUT agronomie qui nous venait de Lyon. Ce fut l’occasion de nous confronter au monde universitaire et pour elle au concret, d’échanger sur de nombreux thèmes liés à la vie du sol, l’énergie, l’élevage dans l’agriculture…etc
L’irrigation sous la serre est enfin en place. Il s’agit d’un système de goutte-à-goutte via des tuyaux micro-poreux en gravitaire reliés à une cuve de 1000L placée en hauteur. Il n’y aura plus qu’à installer le même système à l’extérieur si tout va bien cet hiver pour que tout soit opérationnel au printemps.
Nous avons aussi eu nos premières belles récoltes de petits fruits (fraises et framboises surtout pour le moment) et même quelques grands fruits (pommes, poires et mirabelles)…pas mal après seulement 2 ans d’implantations.
Nous participons aussi à la mise en place d’un nouveau réseau, le R.A.V (le réseau d’Agriculture Végane) avec d’autres agriculteurs et jardiniers qui travaillent sur la question des cultures sans intrants d’origine animale. Bientôt un site internet pour en savoir plus.
Voilà les quelques nouvelles qui nous viennent en tête au moment où l’on écrit ces quelques lignes. Il y a sûrement des oublis, mais gardons-en pour la prochaine fois :-)
En attendant, nous travaillons sur de nouveaux articles pour le blog, notamment sur la question de l’énergie et de la collapsologie… mais quézako… ? ? ? vous en saurez plus la prochaine fois.

 

Ce contenu a été publié dans Des nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *